24H à Alençon

Pour un (trop) court week-end ou un séjour d’une nuit laissant quelques heures de villégiature, petit tour des immanquables alençonnais.

Vendredi

10 h – Explorez le centre-ville

L’ancien cimetière de la basilique Notre-Dame est désaffecté après la Révolution et devient marché aux légumes et aux fruits. Deux fois par semaine, les commerçants et producteurs déballent toujours au petit matin (jeudi et samedi). Au centre de la vie commerciale (à deux pas, rue Grande, sont les fameuses chocolateries Pedro et Glatigny, ainsi que la bijouterie Camus, détentrice d’une collection unique de diamants d’Alençon, quartz fumé de Condé-sur-Sarthe très en vogue au XIXè siècle), la place de la Magdeleine est aussi entourée de deux monuments historiques majeurs: la Maison d’Ozé du XV » siècle et la désormais basilique Notre­ Dame, exemple pour grande partie du gothique flamboyant, et lieu de pèlerinage attaché à la famille Martin.

15 h – Visitez le Sanctuaire d’Alençon

 

Sanctuaire Louis et Zélie d’Alençon

Une chapelle couverte d’ex-voto et une maison témoin de la vie domestique d’une famille de la petite bourgeoisie du XIX· siècle : la visite passionnera tout autant le profane que le croyant qui s’approchera de l’intimité de Sainte -Thérèse de Lisieux et de ses parents Zélie et Louis Martin, également canonisés.

20 h – On file au restaurant

 
Vous n’aurez qu’à choisir également parmi toutes nos adresses.

22 h – Reposez-vous

 

Après votre journée, vous avez bien mérité un peu de repos. L’un de nos hébergements de charme et leurs hôtes sont prêts à vous accueillir pour une nuit de repos. Ils seront aux petits soins pour vous offrir une expérience inoubliable. Vous aurez accès à un large choix d’hôtels, de gîtes, de chambres d’hôtes toutes aussi charmantes, sans oublier les meublés ou encore un camping en bordure de la forêt d’Écouves.

Samedi

9 h – Admirez les beautés du quartier historique de Saint-Léonard

 

 

Berceau de la cité, son dédale de rues, passages et cours offre les saveurs du Moyen Âge en un parcours pittoresque ponctué de monuments historiques  (Maison à l’Étal. Logis Saint -Bernard, Maison des sept colonnes…). Les bords de Sarthe compléteront l’heureuse flânerie.

10 h – Direction les musées

 

Collège des Jésuites – Musée des Beaux-arts et de la Dentelle

Exilé à Alençon suite à la royale disgrâce de son surintendant de frère, François Fouquet occupa un hôtel qu’il légua à sa mort, en 1673, aux jésuites. Complété d’une église à la toiture à l’impériale, le vaste ensemble immobilier et sa cour carrée abrite une médiathèque permettant d’accéder à l’église et ses riches boiseries garnies de pré cieux manuscrits, ainsi que l’Atelier national du point d’Alençon, un conservatoire de musique, et l’étonnant Musée des Beaux-arts et de la Dentelle.

Ce dernier, est un passage obligé pour comprendre le monde de la dentelle, et offre également une inestimable collection sur la culture khmer.

12 h – Une petite pause ?

 

 

Quoi de mieux que de s’arrêter dans l’un de nos restaurants pour reprendre des forces. Brasserie, cuisine sur le pouce, gastronomie du monde, vous trouverez forcément la bonne table. N’oubliez de prendre votre petit café sur l’une des terrasses avant de repartir.

14 h – Baladez-vous

Alençon compte pas moins de 33 ha de parcs et jardins parmi lesquels on peut admirer des arbres remarquables, des conifères majestueux, des rosiers modernes, des camélias, des rhododendrons, ainsi qu’une riche palette de fleurs. Chaque parc a son caractère. Élégance à la française; simplicité des bords de Sarthe, convivialité et détente des espaces pour enfants, et bien d’autres encore.

C’est déjà l’heure de rentrer après un week-end mémorable à Alençon. Et si vous n’avez pas eu le temps de faire tout ce que vous vouliez, pourquoi ne pas rester 24h de plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *