Bol d’air – La Véloscénie

Si la Normandie n’a plus à faire sa réputation en matière d’équidés, il est un autre ami de l’homme en mouvement qui s’impose dans le paysage alentour : le vélo. Traversée par la Véloscénie, Alençon est également au centre de boucles locales.

La Véloscénie fait partie des vélo-routes, itinéraires balisés longue distance. Son titre ronflant témoigne du caractère exceptionnel de ses deux extrêmes : Paris et le Mont Saint-Michel. Alençon est, avec Chartres, étape majeure de ce trajet de 450km.

A l’est l’itinéraire, transformé en voie verte, emprunte l’ancienne ligne de chemin de fer menant 67km plus loin à Condé-sur-Huisne, et relie paisiblement le parc naturel régional Normandie-Maine à celui du Perche au long des vallées de la Sarthe et de l’Huisne. Halte obligatoire par Alençon, sous ses aires de cité à l’architecture remarquable, elle brille par ses monuments et son savoir-vivre.

A l’ouest, les coups de pédales devront se faire plus ardus pour rejoindre Carrouges, son château et la Maison du Parc naturel régionale Normandie-Maine (à 30km) par des routes automobiles secondaires, peu fréquentées, mais enchaînant  les dénivelés… et les beaux points de vue sur le forêt d’Ecouves.

Parcours, services, hébergements…:

Office de tourisme de la Communauté Urbaine d’Alençon – 02 33 80 66 33 – contact@visitalencon.com

www.visitalencon.com – www.veloscenie.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *