L’Auberge des sœurs Moisy, un musée à ne pas manquer.

A l’instar de Pont Aven et Barbizon, l’auberge des sœurs Moisy était un des lieux de rassemblement de nombreux peintres de renom qui, à la fin du XIXe, venaient trouver leur inspiration dans les alpes mancelles.

 

Grâce à une scénographie ludique et originale, ce lieu dévoile la relation entre la peinture et les paysages du village de Saint-Céneri-le-Gérei, qui fut un point de rendez-vous des peintres impressionistes des années 1875-1925 et dévoile l’histoire, le patrimoine de ce village exceptionnel, l’un des Plus beaux villages de France.

L’auberge doit son originalité à la fameuse Salle des Décapités, inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.L’ombromanie : 

Matelotes d’anguilles, omelettes et mets aux écrevisses blanches étaient au menu de l’auberge. Que l’on dégustait dans la salle du premier étage, là où se trouvent aujourd’hui « les décapités ». Des criminelles, Adélaïde et Léonie ? Non, ce sont plutôt les victimes du coup de crayon de ces artistes facétieux. Ils utilisaient la bougie pour projeter leur ombre contre le mur. Le contour des bustes était dessiné au fusain, puis rempli de peinture noire. D’où le nom de ces portraits-silhouettes qui trônent dans la salle.

Il est possible de reproduire cette technique de l’ombromanie dans les salles suivantes, grâce à une installation ludique. Une salle des biographies informe sur les artistes du passé et d’aujourd’hui qui ont marqué le village. Enfin, la salle des vis-à-vis permet une expérience originale : en faisant face à une peinture, un rétroviseur permet de regarder en même temps son modèle réel dans un autre écran.

 

Ouvert du 31 mars au 04 novembre 2018 de 10h à 13h et de 14h00 à 18h00.

Tél : 02 33 27 84 47 – contact@visitsaintceneri.com

Tarifs : 2,00€ (visites guidées toutes les 30 minutes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *