Quoi faire à Alençon du 9 au 15 février 2018 ?

Envie de sortir à Alençon ?

Dés ce soir !

Vendredi 9 février

VANUPIÉ – CONCERT À LA LUCIOLE – à 19h

De ses débuts en 2013 dans le métro parisien à la sortie prochaine de son nouvel album annoncé pour ce début d’année 2018, VANUPIÉ aura déjà conquis un large public, parcouru toute l’Europe en 1ère partie du groupe Groundation, ouvert pour des artistes comme Shakaponk, Tiken Jah Fakoly, The Wailers, Alpha Blondy et bien d’autres, joué dans les plus grands festivals de reggae français et obtenu la reconnaissance de tous ses pairs. Aujourd’hui en quartet, entouré de musiciens accomplis qui accompagnent Imany et Electro Deluxe, VANUPIÉ rayonne dans un reggae solaire nourri aux vibes d’une soul vibrante et d’une pop anglo-saxonne généreuse. Avec plus d’un million de vues sur Youtube de son titre « Rockadown », nul doute que VANUPIÉ a choisi la bonne direction en quittant son précédent métier de concepteur dans l’une des plus grosses agences de pub parisiennes pour se consacrer entièrement à la musique ! Yeah man !

http://www.vanupie.com/

https://fr-fr.facebook.com/VanupieOfficiel/

VIDEO

Tarif : 10€ Étudiant – 12€ sur place
Tarif solidaire : 2 Ticket(s) Culturel(s) Solidaire(s) = concert à 4€

Samedi 10 février

LO’JO – CONCERT À LA LUCIOLE – à 21h

Avec 35 ans de carrière et un quinzième album sous les bras « Fonetiq Flowers », les cinq angevins de LO’JO traversent le temps et l’espace sans prendre une seule ride. L’histoire d’une vie que Denis Péan et ses complices de toujours nourrissent au gré de leurs rencontres et de leurs voyages effectués aux quatre coins de la planète. Comme d’éternels artisans dont les pièces musicales se construisent instinctivement et collectivement au fil du temps, les cinq membres de la tribu LO’JO n’ont jamais cessé de faire évoluer leurs inspirations initiales vers des contrées nouvelles. Orfèvre d’un art délicat où la fusion des chants et des musiques du monde se nourrit d’influences ethniques, LO’JO réussit une nouvelle fois à nous enivrer d’un souffle inédit, magnifié par des sonorités électroacoustiques revigorantes et l’inspiration naturelle de quelques invités prestigieux comme Albin de la Simone et Erik Truffaz. Un nouvel opus enchanteur que chaque concert reflète avec la sagesse des fous.

http://www.lojo.org/

https://fr-fr.facebook.com/lojomusic/

VIDEO

Dimanche 11 février

MICHEL SARDOU – CONCERT À ANOVA – à 17h30 -COMPLET-

MICHEL SARDOU de retour sur scène pour «LA DERNIÈRE DANSE». Après une tournée triomphale en 2013 et 4 ans d’absence, Michel Sardou sera de retour sur scène à Alençon le 11 Février 2018. Michel Sardou interprétera ses plus grands succès et des nouvelles chansons pour sa DERNIERE DANSE afin de remercier son public de l’avoir suivi depuis 50 ans. A ce jour, Michel Sardou a vendu plus de 100 millions de disques.

Mardi 13 février à 20h30 et Mercredi 14 février à 19h30

FRANCE-FANTÔME – THÉÂTRE D’ALENÇON

THÉÂTRE D’ALENÇON

durée indéterminée
Tarif jaune

Qui n’a jamais rêvé d’un amour sans fin, indestructible et résistant à l’épreuve du temps ? Tiphaine Raffier invente et met en scène une histoire futuriste d’amour et de chair. Dans cet autre monde qu’elle imagine et qui ressemble fort à un miroir déformé du nôtre, les voitures ne volent pas encore et les hommes ont comme nous un cœur, une mémoire et bien souvent du chagrin. Obsédée par le prolongement de la vie à tout prix, cette société a développé une technique qui offre l’immortalité par la possibilité de stocker numériquement les souvenirs de chacun au fond de l’océan. Ainsi, après une disparition, les souvenirs d’une personne peuvent être téléchargés dans le corps d’un autre. C’est ce que choisit le personnage principal de cette fable philosophique, une antihéroïne du deuil, qui ne trouve aucune consolation face à la perte de son mari. Incapable d’oublier l’être qu’elle a perdu, désespérée de douleur, elle fait appel à la science qui ramène son amour sous une autre enveloppe et l’intègre à la communauté des Rappelés… Dans un théâtre sensoriel qui fait la part belle à l’acteur, au texte, mais aussi à la vidéo et aux images, sept comédiens et deux musiciens confrontent sur scène notre humanité la plus archaïque à nos mouvances scientifiques les plus contemporaines, celles du transhumanisme et de la bioéthique. Intime, sensible, un théâtre de science-fiction pour comprendre notre réel, ici et maintenant.

Lecture publique
Tiphaine Raffier, accompagnée de deux comédiens et d’un musicien, vous invite à une lecture à voix haute, l’occasion de découvrir les pièces qui l’ont inspirée pour France-fantôme \renseignements et inscriptions auprès de Madeline Mallet
au 02 33 29 16 96 \ Un bonus conçu en complicité avec la Librairie Le Passage.
lundi 12 février à 18h \ librairie Le Passage, 10 rue du Jeudi, 61000 Alençon \ gratuit \

Rencontre avec l’équipe artistique
à l’issue de la représentation
mardi 13 février \ salle du Théâtre d’Alençon

Texte et mise en scène Tiphaine Raffier \ Cie La femme coupée en deux \ avec 7 comédiens Guillaume Bachelé, François Godard, Mexianu Medenou, Edith Merieau, Haïni Wang, Johann Weber, en cours… et 2 musiciens Marie Eberle, Pierre Marescaux
assistante à la mise en scène Lyly Chartier-Mignauw \ création lumières Mathilde Chamoux \ création son John Kaced \ création vidéo Pierre Martin \ scénographie Hélène Jourdan \ costumes Caroline Tavernier \ régisseur général Arnaud Seghire \ administratrice La femme coupée en deux Sabrina Fuchs

Jeudi 15 février à 19h

FAKE EN AFTERWORK À LA LUCIOLE À ALENÇON – GRATUIT

Dans le cadre de la tournée Aérolab de TFT pour la sortie du nouvel E.P de Fake

Fake est un groupe indie-rock originaire de Lisieux. Vainqueur de l’édition du Tremplin AÖC Normandie, ils ont joué au festival Beauregard en juillet 2017. Ils se sont connus au lycée et sont devenus Fake en 2012. Cinq ans plus tard, Fake a grandi, muri, beaucoup travaillé et expérimenté. Ils ont multiplié les concerts et ont même sorti leur premier EP en 2016. Le désormais quintet, influencé par Archive, Radiohead ou encore Half Moon Run, a su créer et imposer son style : un rock progressif plein d’énergie et d’intensité empreint d’expérimentations musicales.

Suivez Fake, artiste Radar Musique, sur www.tftlabel.com, E.P disponible à partir de janvier

https://fr-fr.facebook.com/fakefrance/

Du samedi 3 février au dimanche 4 mars

FESTIVAL « CULTURE (S) MÉTISSÉE (S) 2018 – À ALENÇON

Culture(s) Métissée (s), c’est un festival qui propose des expositions, des rencontres, des ateliers, des films, des concerts et des spectacles… Du 3 février au 4 mars, c’est une programmation riche et variée concoctée par la Direction des Affaires culturelles et de nombreux artistes, partenaires institutionnels et associatifs,  que cet événement permet de fédérer.

Cette année, le festival fait la part belle aux partages, échanges, fusion, hybridation, mélanges… Et tout naturellement, porte haut les couleurs de(s) « Culture(s) Métissée(s) » !

Programme ici

A VENIR À LA LUCIOLE !

CONCERT DE MALO ! LE VENDREDI 16 FÉVRIER À 19H !

À 23 ans, ce jeune autodidacte franco-australien aux multiples talents est en passe d’enflammer le paysage musical français avec la sortie de son premier album « Be/Être » chez Sony/Colombia, porté par le titre « I Believed » dont l’écriture et la grâce font mouche sur toutes les ondes radiophoniques. Originaire de Normandie, élevé par un père guitariste qui lui transmet l’amour de la musique sans parvenir à lui faire oublier une mère qu’il ne connaît pas, MALO’panse ses blessures en composant ses premières chansons, avant de partir pour l’Australie rejoindre celle qui lui a tant manqué et dont il a retrouvé la trace, via Facebook, dans sa 16ème année. Deux années durant lesquelles MALO’ goûte au bonheur de ses premiers concerts, commence l’écriture de son futur album et se fait repérer par un certain John Stone, père d’Angus et Julia. De retour en France pour finaliser son projet, MALO’ prendra tout de même le temps d’accompagner et de collaborer avec Charlie Winston, de coécrire et d’enregistrer un duo avec son ami Jean-Louis Aubert et de jouer au stade de France en ouverture des Insus devant quelques 23 000 personnes ! Une révélation Normande So Good !

http://www.malo.tv/

https://fr-fr.facebook.com/MUSICMALO/

Du samedi 3 février au dimanche 4 mars

EXPOSITION PHOTOGRAPHIE – GILLES JUHEL – grilles du square de la sicotière, place foch – ALENÇON

Gilles Juhel présente une trentaine de portraits de personnes qui vivent ou travaillent à Alençon. Les photos ont été réalisées ces dernières années en partenariat avec diverses structures alençonnaises (centres sociaux, associations ou médiathèques.)

Du Samedi 27 janvier au Dimanche 18 février

« FÊTE FORAINE DE LA CHANDELEUR »

La Foire de la Chandeleur investira le parking d’Anova du 27 janvier au 18 février avec plus de 80 manèges, attractions, stands de confiseries…

On y retrouve évidemment les grands classiques : palais des glaces, train fantôme, pêche aux canards… Et comme chaque année de nouvelles attractions pour les amateurs de sensations fortes !

  • À découvrir  du 27 janvier au 18 février
  •  Heures d’ouverture variables suivant les attractions
  • Tarifs réduits le mercredi
  • Parking d’Anova

EXPOSITIONS

TOM JOHNSON DU SAMEDI 13 JANVIER AU DIMANCHE 25 FÉVRIER 2018

AUX BAINS DOUCHES – ALENÇON

  •  Vernissage le 13/01/18 à 18h30, avec Tom Johnson et les musiciens de l’Ensemble Offrandes : Nicolas Courtin (guitare) et Julie Laillet (flûte)
  • Concert le 20/01/18 à 19h à l’Auditorium d’Alençon « An Hour For Piano » de Tom Johnson et le fils des étoiles d’Erick Satie par samuel Boré (piano) tarifs : 10 et 5 €, réservations au 02 33 32 41 72
  • Opéra de quatre notes de Tom Johnson par les classes de chant et d’art dramatique du CRD le 02/0218 à 20h30
  • Finissage de l’exposition le 25/02/18 à 12h avec une performance de Samuel Boré, Ensemble Offrandes

Horaires d’ouvertures : Mercredi/Samedi/Dimanche de 14h à 18h30 et sur rendez-vous possible.

Les Bains-Douches, 151 avenue de Courteille 61000 Alençon – info@bainsdouches.net – http://bainsdouches.net

COLINE LOUBER – UN MONDE EN PARTAGE

SAMEDI 10 FÉVRIER AU DIMANCHE 25 FÉVRIER 2018

ATELIER 51 – ALENÇON

Autodidacte, Coline Louber assemble des petits riens façonnés par la nature qu’elle glane au hasard de ses promenades sur les plages, en montagne, des résidus de nos consommations récupérés sur les trottoirs. Elle s’approprie ces débris, brisures de bois, d’os, de plastique et de métal. Elle ordonne, juxtapose ces fragments, les mélange. De cette rencontre naissent, en leur donnant l’espace et le volume, des cités imaginaires, habitées de petites silhouettes, mosaïques hors de l’espace et du temps.

Depuis 2008, elle n’hésite pas à aborder dans son geste créateur, la douloureuse thématique des migrants. Naissent alors des embarcations fragiles chargées d’un métissage de matières, d’hommes et de femmes en quête d’un ailleurs, d’un hypothétique Eldorado.

Suivez-nous sur notre site http://www.visitalencon.com/ notre blog http://blog.visitalencon.com/ nos réseaux sociaux : facebook, twitter, instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *